De la Haute Savoye aux Iles Canaries: parole à Caroline Chaverot

caroline.jpg

Elle vient de gagner deux courses superbes en moins qu’un mois (Transgrancanaria de l’Ultra Trail World Tour et Trail du Ventoux), elle est probablement la reine mondiale du trail running en ce début de saison et elle a encore pas mal d’objectifs pour les prochains mois. On est allés les découvrir en cette interview exclusive. La parole passe à Caroline Chaverot.

Une présentation de Caroline Chaverot pour le public italien. Qu’est ce que tu fais dans la vie, où tu habites, quand tu as commencé à courir, qu’est-ce que tu aimes dans le trail running?
“Je vis en Haute-Savoie, entre Genève et Annecy. J’ai 3 enfants (7, 5, 4 ans) et je travaille comme enseignante dans un lycée à Genève. Je suis bien occupée. J’ai commencé à courir en 2012, pour retrouver un peu de forme physique après mes grossesses. Ce que j’aime dans le trail running c’est la dépense physique et la possibilité presque infinie qu’il y a de pratiquer dans toutes sortes de terrains et paysages différents!”

Entrainements, alimentation: sur ta page facebook, tu mets souvent des superbes recettes de cuisine bio, comment tu trouves le temps de cuisiner entre boulot, famille, sport? Tu peux nous recommender quel type d’alimentation?
“J’adore cuisiner, mais c’est vrai que cela prend du temps. Mon mari cuisine très bien, et nous nous relayons pour les repas du quotidien. Pour les nombreux desserts et gâteaux que je cuisine, c’est aussi une activité ludique pour mes enfants, qui aiment beaucoup m’aider. Ce que je peux recommander est une alimentation qui soit la plus variée et la plus naturelle possible, à base de produits frais et sains. Personnellement, j’ai vu un vrai bénéfice à me passer de gluten et de produits laitiers, mais cela peut-être perçu comme trop contraignant pour beaucoup de gens”
Tu ne parles pas souvent d’entrainement par contre, tu peux nous dire quelque chose à ce propos? C’est comment la semaine de Caroline Chaverot?
“Mes semaines sont assez contrastées car il est important de varier les types et les charges d’entraînement. De manière générale, j’essaie de faire entre 2 et 3 séances qualitatives (fractionné), puis du volume, à pied, en ski de fond ou vélo de route. Au niveau du volume d’entraînement, je consacre entre 10 et 15 heures par semaines à m’entraîner, plus 30 mn quotidiennes d’étirements”
Dans ton palmarès, il y a plein de victoires importantes (CCC 2013, Lavaredo 2015, Transgrancanaria 2016), tu pourrais nous dire quelle course t’as aimée le plus? Et la défaite la plus dure à digérer?

“Le Lavaredo Ultra Trail reste un superbe souvenir pour moi: les paysages des Dolomites sont magiques et la course s’est très bien passée. Mon échec à l’UTMB a été très douloureux pour moi. Mais j’en ai tiré une bonne expérience!”

Ton futur: quand est-ce qu’on te verra à nouveau en Italie? Qu’est-ce qu’il y a dans ton calendrier 2016?

“J’ai tellement aimé les Dolomites que je viens de me décider à revenir au Lavaredo Ultra Trail. Mes gros objectifs pour 2016 sont le Buff Epic Trail, en juillet, l’UTMB, et les championnats du monde IAU”

Materiel, nature. On voudrait savoir tes chaussures trail préferées et le parcours que tu aimes le plus
“Ma chaussure de trail préférée est sans conteste la Hoka Challenger: elle est souple, légère et dynamique, avec une bonne accroche. L’endroit où je préfère courir est le massif du Mont-Blanc et le Val D’Aoste (Val Véni, Val Ferret, Massif du Mont-Rose). J’essaie d’y aller souvent l’été”

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...